dimanche 22 février 2015

Le corps humain - 1ère partie



Suite à un atelier avec l'association JAVA sur le cerveau, nous étudions le corps humain. Nous sommes loin d'avoir terminé, mais je voulais faire déjà un premier point.

Je procède par système pour rendre cela plus "digeste" (si j'ose dire lol !) et plus logique pour les enfants.

Après l'étude de chaque système, nous fabriquons la partie du lapbook de Carpe Diem qui correspond.

En introduction nous avons démonté et remonté un modèle du corps humain en plastique que j'avais acheté depuis un long moment !



Comme ressource transversale j'ai utilisé le guide des incollables sur le corps humain, ce qui a permis à chaque fois une vue générale avant d'approfondir (voire de corriger certaines erreur, hum... Heureusement que j'ai des souvenirs des cours de physiologie de prépa). Il y a des auto-collants à l'intérieur qui permettent d'illustrer le lapbook.









Je vous invite à aller voir mon album Pinterest sur le corps humain pour retrouver des idées et ressources.

Sur Youtube, je vous conseille la playlist des C'est pas Sorcier sur le sujet, ainsi que celle de Ted-Ed, que nous aimons beaucoup ici et qui a le mérite de faire travailler l'Anglais aux enfants en même temps. Bien entendu, il y a aussi la série "Il était une fois la vie" !

Comme activité, nous avons monté un squelette. Je l'ai trouvé tout fait sur internet, mais j'avoue ne plus savoir où, car je l'avais imprimé il y a un an et demi pour Halloween ! Depuis, il était rangé en attendant qu'on ait le temps de le monter, c'est chose faite, il a quand même meilleure mine ;-)



Pour le système circulatoire, vous avez peut-être vu dans le lapbook que nous avons pris le pouls de Nolwenn, au repos, après avoir marché, couru et sauté. Ça a beaucoup amusé les enfants !

J'ai aussi imprimé ce jeu, trouvé sur ce site (merci Pinterest !), d'ailleurs il y a plein d'autres activités très sympa, je vous conseille d'y faire un tour.

Le principe de ce jeu est simple : vous êtes un globule rouge qui part de la moëlle osseuse (lieu de production des hématocites), vous devez passer dans les poumons pour prendre le dioxygène, l'amener aux cellules et ramener le dioxyde de carbone aux poumons. Vous devez aussi amener les nutriments des intestins aux cellules, puis les déchets vers les reins.

Tout ça en suivant les vaisseaux sanguins et le bon sens de circulation bien sûr ! L'air de rien ça ancre bien à quoi servent les différents organes, le sang et comment ça circule là-dedans.






Enfin les enfants ont utilisés des applications sur l'iPad ! (si vous n'avez pas encore compris qu'on est une famille de geek, vous avez dû zapper quelques épisodes ;-) )

Tout d'abord deux apps sur le corps humain en général, la première étant ma préférée :


TINYBOP CORPS HUMAIN

Ce que j'aime avec celle-ci c'est qu'elle est très interactive. Les enfants peuvent à loisir explorer tous les systèmes, les faire fonctionner, enregistrer des sons... Tout est dans l'exploration et le jeu, plus que dans les explications.

Je vous laisse découvrir le site de présentation qui est en Anglais, mais l'application elle-même existe en Français.

Tinybop a d'ailleurs deux autres apps de même qualité "Plants" et "Homes". J'espère qu'ils continueront à décliner différents sujets, parce que les enfants aiment beaucoup.



CHOCOLAPPS CORPS HUMAIN

Ici on est dans un jeu plus classique avec des questions-réponses.



Plus spécifiquement sur les systèmes déjà étudiés, je leur ai ajouté :

Sur le squelette, D. Bones (en Anglais).



Sur les muscles, Muscles for Kids (en Anglais).



Sur le coeur et les poumons, Heart and lungs Lab (oui, aussi en Anglais).



Sur la digestion, The Amazing Digestive Journey (hey oui, toujours en Anglais).



La suite ?

Le système nerveux, le système immunitaire, le système urinaire, la reproduction, la cellule... 

mercredi 18 février 2015

On crée notre économie parallèle à la maison !



Tout est parti d'une question de Gabriel lorsqu'on regardait un reportage sur le Laos et que la voix-off parlait de l'économie du pays : "maman, c'est quoi l'Economie ?"

Après une réponse rapide, j'ai cherché des ressources sur Pinterest, puis les ai laissé de côté quelques temps.

Depuis quelques jours les enfants s'amusent à créer des vêtements de poupées, des cartes, etc, et à se les "vendre" entre eux. Lorsque j'ai bazardé un vieux jeu de Monopoly très abimé, j'ai gardé les billets en me disant qu'ils pourraient servir en maths.

Je les ai donc ressortis et nous avons commencé à créer une économie parallèle à la maison !

Après délibérations, leur monnaie a été nommée le "Charmix", abrégé en "CX" (oui, ça vient des Winx... encore).



J'ai notamment imprimé leurs chèques que vous voyez sur la photo ci-dessus. Ca a été l'occasion pour les enfants de comprendre comment ça fonctionne, du très concret "comment on le remplit" à la notion plus abstraite d'argent dématérialisé.

A ce titre, je suis officiellement leur banque ! Les grands feront les opérations en cas de retrait ou dépôt, cela fera un bon exercice de mathématiques ;-)



Les catalogues que les grands ont fabriqués sur Book Creator (voir mon article sur la créativité sur iPad) : 



Ils se font aussi des conversations et des commentaires dessus, du style Nolwenn qui explique à Gabriel qu'on écrit pas "pigeama", mais "pyjama" lol !

Nolwenn en pleine fabrication d'une commande de son frère :



William réalise ses adorables dessins, Gabriel se met aussi à coudre...

Il y a déjà eu quelques transactions en liquide, à voir sur le long terme ce que cette expérience va donner !



mardi 17 février 2015

Exprimer sa créativité sur iPad



Comme tous les enfants, les miens dessinent, bricolent, créent. Mais leur créativité peut également s'exprimer en numérique, notamment sur iPad.


Dessins

Nous utilisons Sketch book pro qui est très complet. Je l'ai surtout installé pour moi au départ, mais les enfants y dessinent de temps en temps, même si ce n'est pas leur activité favorite sur la tablette.


Dessins animés

Ils adorent créer des dessins animés, notamment avec Toontastic qui reste leur application favorite (voir mon article détaillé ici).

Nous avons d'autres app, pas encore bien testées comme Goldie Blox.



Mickey-Mouse Mash Up (en Anglais) permet aux enfants d'intervenir dans un dessin animé de Mickey en y dessinant. Les enfants aiment bien, même si je trouve qu'il est plus dirigiste.

Animation Desk permet de fabriquer des dessins animés à l'ancienne, en dessinant plan après plan. Bien qu'il ait l'air très complet et bien fait, il est peut-être un peu compliqué pour les enfants pour l'instant.


Stop motion

Ils adorent créer des vidéos en stop motion avec leurs poupées ! Pour ceux qui ne connaissent pas, il s'agit de prendre des photos en déplaçant à chaque fois un peu plus l'objet. Une fois les photos mises bout à bout en vitesse rapide on a une illusion de mouvement comme pour un dessin animé. Cette technique a été utilisée avec de la pate à modeler dans des films tels que "Chicken Run" ou avec des Lego dans "Lego, la grande aventure".


Vidéos et photos

Du même éditeur que Toontastic, on vient de découvrir Telestory. Un succès fou auprès des enfants !

L'environnement leur permet d'être filmé dans des décors divers, de créer des effets spéciaux, etc. Ils adorent ! Je me suis prise un fou rire devant leur JT délirant !

Ma fille en mission intergalactique :



Mon fils en plein délire !



Evidemment ils prennent aussi de "simples" vidéos et photos pour raconter des histoires, immortaliser des oeuvres, etc.

Déformer les photos les éclatent, que ce soit avec l'app de base de la tablette ou avec des app spécifiques.

Ma fille avec des yeux de mangas ! 


Leur passion du moment, ce sont les Winx ! Alors s'ils peuvent se créer des ailes ! (on ne regarde pas le bazar autour, merci ! Ni la qualité pourrie de la photo zoomée pour cacher une partie du bazar...)



Pour mes photos de titre j'utilise Moldiv : simple d'utilisation et pas mal de possibilités.


Créer des jeux

Comme j'en parlais dans mon article sur la programmation informatique, coder leur permet de créer leurs propres jeux. Mais il y a des applications qui permettent de créer des jeux facilement, simplement en intégrant des éléments.

Les enfants utilisent Fly and shoot depuis un moment, qui permet de faire des jeux de tirs.



Nous venons d'installer Createrria qui permet surtout d'inventer des jeux de plate-forme, des jeux de tirs et des jeux libres pour faire des créations (comme le renard en bas à droite de l'écran).

Ce qui est sympa c'est que les jeux sont partagés et on peut jouer avec ceux des autres comme ci-dessous :



Livres et BD

Si mes enfants écrivent très peu à la main, ils utilisent de plus en plus l'app Book Creator.



Ici Nolwenn a fait un livre sur ses animaux favoris, les rapaces. Elle a pris en photo des cartes qu'elle a et cherché des informations sur internet pour les intégrer. Le tout en complète autonomie et sur une initiative personnelle.



Pour les BD, j'ai installé Comic Life 3. On peut choisir la disposition, la forme des cases, des bulles, etc.

Ils ont commencé une BD WINX (oui encore... soupir... enfin, si ça leur plaît) dont je vous livre les premières cases en exclusivité et avec les fautes d'orthographes lol !


Bon ici ce ne sont pas leurs dessins, mais des images qu'ils ont été chercher sur Google. Mais l'éditeur intègre les photos de la bibliothèque, on peut donc prendre ses dessins en photos pour les y monter. J'ai d'ailleurs des projets de créations avec cette application pour ma casquette auteure.


Constructions 3D

Non sans rappeler Minecraft (qui existe aussi en app, mais qui est utilisé sur ordinateur ici), les enfants adorent Toca Builder !
(D'ailleurs ils aiment beaucoup les apps Toca Boca d'une manière générale)

Ici un château fort construit par Gabriel :



En plus simpliste, il y a Blox 3D.



Voilà un petit aperçu ! Mais il y a encore plein d'autres jeux qui leurs permettent de créer, d'inventer, comme Monsters Mixer :


vendredi 13 février 2015

Comment tu fais pour leur apprendre ce que tu ne connais pas ?




Je ne vais pas faire une série d'articles sur les idées reçues sur l'IEF, ce sujet a déjà été très bien traité par le blog Apprendre à l'Air Libre.

Je voudrais cependant traiter une question qui revient souvent, et face à laquelle j'ai dû trouver mes propres réponses : comment tu fais pour leur apprendre quelque chose que tu ne connais pas ?

Je me suis trouvée confrontée à cette interrogation dès le départ, lorsque ma fille de tout juste 8 ans alors m'a demandé au moment de sa déscolarisation : "Maman, on peut apprendre l'Espagnol ?"

Ne voulant surtout pas décourager une si belle motivation, je m'y suis mise avec elle. Ca va l'Espagnol ressemble pas mal au Français quand même.

Mais l'année suivante les choses se sont corsées lorsque j'ai demandé à son frère s'il voulait aussi apprendre une deuxième langue et qu'il m'a répondu, enthousiaste : "Oui, le Chinois !"

Grand moment de solitude...

Toujours dans l'idée de ne pas décourager les bonnes volontés, j'ai farfouillé pour trouver des ressources et je m'y suis aussi mise avec lui.

Mes enfants grandissent et aujourd'hui mon aînée a 10 ans. Ils se sont mis en tête d'apprendre à programmer (cf mon article apprendre à coder) et avec le site de la Khan Academy et les applications, ma fille apprend en complète autonomie !

Voilà donc mes premières réponses à ce défi.


J'apprends avec eux !

C'est un enrichissement permanent pour moi aussi de faire l'IEF et comme je suis curieuse de nature ça ne me pose pas de problème. Cela leur montre aussi qu'on peut apprendre à tout âge et que c'est un plaisir.

Internet est une mine d'informations et tous les savoirs sont accessibles à tous très facilement.


Ils apprennent en autonomie

L'utilisation des nouvelles technologies facilite ces apprentissages, l'iPad est une ressource pédagogique précieuse pour notre famille.

Nolwenn qui a maintenant 10 ans est capable de suivre un cours en ligne structuré, comme ceux de code de la Khan Academy.


Ils prennent des cours

Ben oui, tout simplement ! Quand ma fille m'a demandé à faire de la guitare (qu'elle a déjà abandonné, hum, no comment), j'ai cherché un professeur. Avec les cours sur Skype qui se développent, cela devient de plus en plus simple, notamment pour les langues.

Pour l'instant on en est à l'initiation pour le Chinois et le Japonais, mais je pense qu'il faudra rapidement que je prenne cette option, parce qu'ils apprennent plus facilement que moi !

vendredi 6 février 2015

Apprendre à coder




Le truc du moment à la maison c'est d'apprendre à CODER !


C'est quoi ?

En clair il s'agit d'apprendre le langage informatique qui permet de programmer.


Pourquoi apprendre à coder ?

Pour créer des dessins, des jeux, des apps... Bref, exprimer sa créativité !

Pour travailler la logique et la rigueur : plus carré qu'un ordinateur, je ne connais pas.

Il parait que c'est le métier d'avenir, si l'un de mes enfants souhaite l'exercer tant mieux pour lui, mais ce n'est pas une raison déterminante pour moi.


Quelles ressources ?

Si comme moi vous n'y connaissez pas grand chose (j'ai bien quelques notions lointaines, notamment grâce au LOGO il y a très très longtemps...), pas de soucis, les apps et les sites destinés aux enfants fleurissent en ce moment.

Pour une première approche ludique je conseille les apps suivantes, qui fonctionnent comme des casse-têtes à résoudre, mais permettent de comprendre la logique du code.

 

Pour commencer à créer, l'incontournable reste SCRATCH ! C'est gratuit, on le trouve sur ordinateur, comme sur tablette (dans sa version Junior, voir mon article sur cette app). Sur iPad vous avez également HOPSCOTCH.




TYNKER et MOVE THE TURTLE (ceux qui ont connu le LOGO comprendront !) ont à la fois un mode de jeu et de création.





CODEQUEST permet aux enfants de créer pas à pas leur tout premier site web en langages HTML et CSS !



Pour des cours complets et gratuits, mais bien faits, il y a ceux de la Khan Academy et de Code Studio.


Et après ?

Après j'espère réussir à créer des apps, n'ayons peur de rien ! ;-) Il est possible que ma fille y arrive avant moi cependant.

J'aimerais faire de la robotique avec eux, histoire de bidouiller très concrètement. Bon on verra sur le long terme !